Publié le Laisser un commentaire

Dégustation Maranges Côte de Beaune 1994 Michel Sarrazin et fils

Dégustation Maranges 1994 domaine Michel Sarrazin et fils 1994 - Caviste sur internet Tastavin

Cela fesait déjà quelques temps que je n’avais pas écrit sur une dégustation de vin. Non pas par manque de bouteilles à déguster, bien au contraire ! Depuis l’ouverture de notre bar à vin à Berlin Moabit dans le Arminius Markthalle, nous avons eu l’occasion de goûter de nombreux vins et de partager des anecdotes avec nos clients. Aujourd’hui, je vais vous parler de la dégustation d’une vielle bouteille de Bourgogne, le Givry premier cru 1994 de Michel Sarrazin et fils. Nous parlerons également un peu du vignoble de Bourgogne.

Domaine Michel Sarrazin et fils en Bourgogne

Avant de parler de la dégustation du Givry premier cru, parlons rapidement du domaine Michel Sarrazin et fils en Bourgogne. Ce domaine bourguignon s’étend sur 35ha sur la Côte Chalonnaise. Il se trouve à 30 km au sud de Beaune en direction du vignoble du Beaujolais. Grâce à ses 35ha de vigne, Michel Sarrazin et fils propose 12 appellations et vins différents.

  • Bourgogne Aligoté
  • Bourgogne Rouge
  • Côte Chalonnaise
  • Bourgogne Rosé
  • Crémant de Bourgogne
  • Givry Rouge
  • Givry Blanc
  • Givry premier cru rouge (le vin dont nous allons parler aujourd’hui)
  • Givry premier cru blanc
  • Maranges Côtes de Beaune Rouge
  • Maranges Côtes de Beaune Blanc
  • Mercurey rouge

Ces douze vins proviennent de trois variétés de cépages : Pinot noir pour les vins rouges et deux cépages blancs, le Chardonnay et le cépage aligoté.

Le Domaine Michel Sarrazin et fils existe depuis le 17ème siècle et jouit donc d’une grande expérience familiale. Depuis 1964, Michel Sarrazin a développé l’entreprise familiale en commençant la mise en bouteille au domaine. Plus tard, ses deux fils, Guy et Jean Yves, l’ont rejoint dans les années 1986 et 1992.

Terroir du domaine Michel Sarrazin et fils en Bourgogne

Dû à la grande taille domaine (pour un domaine de Bourgogne !), les terroirs du domaine Sarrazin sont très diversifiés.

Les vins de Bourgogne et Givry sont produits avec une orientation très avantageuse plein sud et sud-est sur des sols calcaires du Jurassique.

Les vins de l’appellation Maranges sont produits à partir d’un terroir de sol argilo-calcaire du Jurassique moyen.

Les pieds de vigne poussent très proches les uns des autres. Il y a de plus en plus d’environ 1000 plants par hectare, cette densité élevée est limitée par le nombre de grappe par cep (500g à 700g par pied de vigne).

Le rendement est d’environ 45 hectolitres par hectare pour les vins rouges et 60 hectolitres pour les vins blancs de Bourgogne. Bien sûr, ce rendement varie chaque année suivant le millésime et ses conditions météorologiques. Qu’en serait-il du rendement de 2016 ? Millésime 2016 de Bourgogne.

Les vins de Bourgogne de ce domaine sont élevés en fût de chêne de 228 litres pendant 12 à 18 mois.

Dégustation de vieux vins du domaine Michel Sarrazin et fils

Je dois être honnête avec vous ! Cette dégustation ne présentera certainement pas la grande qualité des vins du domaine Sarrazin en raison de leurs grands âges. Nous voulions déguster des vieux vins et avons eu la chance de récupérer une bouteille de Maranges Côtes de Beaune 1994 et une deuxième de Givry 1er cru 1992. Je dois dire que j’ai été très ému et reconnaissant de pouvoir boire d’aussi vieux vins aux noms prestigieux !

Vous avez envie de déguster des vins de Bourgogne ? Rendez-vous dans notre boutique de vin en ligne !

Si vous êtes un expert en vin, vous connaissez les potentiels de garde des vins et vous savez certainement qu’il ne faut pas trop attendre. Ce fût malheureusement le cas …

Même si la bouteille a été stockée dans des conditions optimales, le vin n’a pas été en mesure de survivre aux outrages du temps et n’était donc plus apte à la consommation. La couleur rouge est lavée et irrégulière. Mais est-ce une raison pour ne pas essayer le vin de toute façon ? Je crois que ce vin peut me raconter encore quelque chose. Mais quoi ? Voilà une bonne question ! Je me suis rapidement aperçu qu’il y avait là plus rien à gagner ! Il était tout simplement trop tard ! Il aurait fallu ouvrir la bouteille il y a 10 ans ! Nous saurions alors la vraie valeur de ce vin … Le bouquet restait tout de même séduisant, mais l’équilibre des saveurs et les notes expressives de fruits rouges étaient passés. C’est la vie. Passons à la prochaine bouteille.

Continuez votre lecture avec les articles de nos experts en vin en ligne

  • Meilleur sommelier du monde 2016, vainqueur Jon Arvid Rosengren
    C’est le suédois Jon Arvid Rosengren qui a remporté l’épreuve de Meilleur Sommelier du monde 2016 devant deux Français en finale. Les trois candidats de la finale ont du se départager après 4 jours d’épreuves regroupant 61 sommeliers venus de 58 délégations différentes. Les épreuves ont mis les candidats au concours de Meilleur sommelier du monde à rude épreuve.
  • Vin belge, le vignoble de Bellefontaine
    Il est toujours surprenant de découvrir que le Belgique peut être un terroir de vin. Du vin belge ? Eh oui, le vignoble de Bellefontaine a relevé le pari !
  • Dégustation Rosé – Muse de Collioure des vignerons catalans
    En goutant ce vin et en fermant les yeux, j’avais pensé être en terrasse sur un petit bar du port de Collioure, admirant l’église Notre-Dame-des-Anges. En y entrant, il y a une chapelle où siège une statue de Catherine d’Alexandrie. Est-ce-toi Catherine, vêtue de ton maillot de bain vintage que l’on retrouve sur la bouteille, as-tu traversé la mer ? Mais tu n’es pas Catherine, ni une baigneuse.
  • Les vins de Corrèze ont leur AOP
    L’INAO, organisme en charge de l’attribution des AOP, a validé le 3 mai 2017 l’AOP Corrèze. Une partie du vignoble de ce département de la région Nouvelle-Aquitaine possédait déjà une appellation IGP. Le sud-ouest du département de la Corrèze peut maintenant se targuer du prestigieux titre AOP Corrèze.
  • Printemps 2017, le gel fait à nouveau des dégâts dans le vignoble français
    La Bourgogne a été particulièrement touchée avec des températures de -6°C dès le 19 avril 2017. La situation est problématique car le froid touche des bourgeons en éclosion. Ceux-ci sont très fragiles face aux attaques de gel et ils risquent de donner des rendements très bas, voire inexistant.

Livraison de vos vins à domicile garantie par un véritable caviste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.