Vignoble du Languedoc Roussillon - Guide du vin en ligne Tastavin

Vignoble du Languedoc-Roussillon

Situé au sud de la France le vignoble du Languedoc-Roussillon couvre une grande partie de la région Languedoc-Roussillon et traverse les départements du Gard, l’Aude, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales. L’ensemble du vignoble représente une superficie de 228 000 hectares de vignes dont 89 000 hectares utilisés pour les appellations d’origine contrôlée.

Histoire du vignoble du Languedoc-Roussillon

Premières traces de viticulture dès l’Antiquité

On y retrouve les premières traces de vin et de vigne au IIème avant J.C (Vème siècle avant notre ère selon d’autres sources). Cette implantation de la vigne provient très certainement des colonies grecques présentes sur le pourtour méditerrannéen. C’est la mise à jour récente de villas dans les régions de Narbonne, Nîmes et Béziers qui ont permis de mettre cette culture de la vigne en évidence. Pline parle « d’une vigne, peu riche en branches, et grosse parce qu’elle est courte, se soutient sans appui. Les vents s’y opposent dans quelques localités : en Afrique, par exemple, et dans quelques cantons de la Narbonnaise ». Suite à la conquête par l empire romain, on retrouve de plus en plus de trace de vignoble dans la région, ainsi que le dévelopement de frabriques d amphores. Le vin de Béziers avait une excellente réputration sous l’empire romain. D’après Pline l’Ancien, les autres vins de la région étaient « trafiquées ». La production du vin dans le Languedoc-Roussillon connut une très forte croissance pendant l’occupation romaine bénéficiant de l apparition des amphores « Gauloises ». Tout comme son voisin, le vignoble de Provence, ce dynanisme de la viticulture s arrête au IIIème siècle.

Dévelopement du vignoble du Moyen-Age à la Renaissance

Durant le premier millénaire de notre ère, la production des vins de la région du Languedoc-Roussillon était connue grâce à une méthode particulière, le « persillage ». Cette méthode consiste à gorger les raisins en sucre en laissant les grappes sécher au soleil.

Les vins de la région s’exportèrent dès le XIIème siècle par les ports de Villeneuve-lès-Maguelonne, de Saint-Gilles et d’Aigues-Mortes.

Deux évènements importants permirent aux vins du Languedoc-Roussillon de connaître une grande expansion. Tout d’abord, la percée du canal du midi au XVIIème siècle. L’ouverture de nouveau moyen commerciaux permis au vignoble du Languedoc-Roussillon de mieux s’exporter et de se faire connaître à l’étranger. Ensuite, l’hiver rigoureux de 1709 impacta fortement les régions viticoles au Nord de Valence. Le vignoble du Languedoc-Roussillon bénéficiant d’un climat clément fût épargné par les dégâts. Tous les vins du pourtour méditerrannén connûrent un essor.

Époque moderne

Le dévelopement des chemins de fer, au milieu du XIXème siècle, donna aux vins languedociens un nouvel élan. Ceux-ci, peu chers, étaient souvent distribueés aux mineurs de fond du Nord de la France.

Tout comme le reste du vignoble francais, la région du Languedoc-Roussillon fût énormément impacté par la crise du Phylloxéra. Cet insecte, ravageur de vignoble, s’attaque aux racines des plants de vignes. Les viticulteurs languedocien durent arrachés tous les pieds morts. Grâce aux greffages de pieds américains (résistant face au Phylloxéra) et aux nouvelles méthodes de traitement de la vigne, le vignoble du Languedoc-Roussillon a pu grandir à nouveau. Les vignerons locaux se tournèrent alors vers une production de masse, de vins de moins bonnes qualité, afin d’atteindre des rendements élevés. À l’époque, on atteignait des rendements records de 120 hectolitres à l’hectare ! En 1900, un millésime et une vendanges exceptionnelles, donnèrent une production de 21 millions d’hectolitres. De quoi rassasier les plus demandants… Suite à cette année, les cours du vin s’effrondrèrent sur tous les territoires francais. On a alors vu se développer des « vins de sucres » (à base de bettraves) et des vins trafiqués. En 1907, les viticulteurs de la région se rebellèrent pour sauver leur culture et leur savoir-faire. En 1910, on a alors vu l’apparition de nouvelles réglementations et coopérations de vignerons pour réguler la production de vins.

De l’Après-Guerre à nos jours

En 1945, les terroirs du Languedoc-Roussillon commencèrent à être reconnu au niveau national sous l’impact de la création en 1936 de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine). Prédecesseurs des AOC, certains vins furent reconnus VDQS (Vins de Qualité Supérieur). Victime de sa mauvaise réputation et de sa production de masse, le vignoble du Languedoc-Roussillon entreprend un remaniement qualitatif dans les années 80.

Différents vins que propose le vignoble

En plus d’être un très ancien vignoble et pouvant se vanter de produire le plus ancien vin effervescent du monde « La blanquette de Limoux » on retrouve aussi une production de différents vins considérés longtemps comme des vins de basse qualité mais qui connaissent un regain de popularité chez les amateurs de vin depuis les années 80. Cette restructuration vit alors naître les premières appelation village aux doux noms de Collioure, Caramany, Minervois, Corbières ou encore Tautavel.

AOC du vignoble du Languedoc

AOC vins rouges et rosés

  • Cabadès
  • Corbières
  • Faugères
  • Fitou
  • Languedoc
  • Limoux
  • Malepère
  • Minervois
  • Minervois-la-Livirière

AOC vins blancs

  • Corbières
  • Languedoc
  • Limoux
  • Minervois

Vins pétillants du Languedoc

  • Blanquette de Limoux
  • Crémant de Limoux
  • Limoux méthode ancestrale

Vins doux naturels du vignoble du Languedoc

  • Muscat de Frontignan
  • Muscat de Lunel
  • Muscat de Mireval
  • Muscat de Saint Jean de Minervois

AOC du vignoble de Roussillon

AOC vins rouges et rosés du Roussillon

  • Collioure
  • Côtes du Roussillon
  • Côtes du Roussillon les Aspres
  • Côtes du Roussillon villages
    • Caramany
    • Latour-de-France
    • Lesquerde
    • Tautavel

AOC vins blancs du Roussillon

  • Collioure
  • Côtes du Roussillon

Vins doux naturels du Roussillon

  • Banyuls
  • Banyuls grand cru
  • Grand roussillon
  • Maury
  • Muscat de Rivesaltes
  • Rivesaltes

Le Languedoc-Roussillon, une région de vins aux prix très abordables

Si les Appellations d’Origine Contrôlées ne sont déjà pas très chères car encore trop peux connues, nous pouvons également faire des très bonnes affaires avec de petits vins de pays (vin de pays d’Oc).

D’ailleurs de plus en plus d’excellents oenologues viennent profiter de la diversité exceptionnelle de ce terroir pour offrir une très bonne qualité de vin. C’est par exemple le cas pour l’équipe d’oenologue Baron Philippe de Rothschild, de la famille Sichel ou encore de Michel Chapoutier, dont les noms ne sont plus à présenter.

Un encépagement très diversifié

Cette région entre terre et mer possède une multitude de reliefs qui offrent une multitude de terroirs grâce à des climats très différents entre les vignobles du bord de mer et ceux à l’intérieur des terres dans des régions plus froides.

Cépages blancs du vignoble de Languedoc-Roussillon

Désormais bien implanté dans la région, le Chardonnay y apparaît depuis 1979 avec seulement 102 hectares, puis 1112 hectares en 1988 et 4812 hectares en 1994. Le Sauvignon blanc a connu un dévelopement timide dans la région avec seulement 6 hectares en 1979, 469 hectares en 1988 et 3480 hectares en 1994.

  • Bourboulenc
  • Clairette
  • Chardonnay
  • Chenin
  • Grenache blanc
  • Grenache gris
  • Maccabeu
  • Malvoisie
  • Marsanne
  • Muscat blanc à petits grains
  • Muscat d’Alexandrie
  • Rolle (ou Tempranillo)
  • Roussanne
  • Sauvignon blanc
  • Viognier

Cépages rouges du vignoble de Languedoc-Roussillon

Jusqu’en 1968, on retrouve les cépages rouges traditonnels de la région, avec, dans l’ordre, de fortes proportions de Carignan, d’Aramon (aujourd’hui quasiment plus utilisé), de Grenache noir et de Cinsault. On voit se développer la Syrah (avec seulement 82 hectares rencensés en 1968) et le Mourvèdre (28 hectares rencensés en 1968). C’est seulement depuis 1979 que l’on retrouve de l’encêpagement de cépages arômatiques rouges comme le Merlot et le Cabernet.

  • Cabernet-Sauvignon
  • Carignan
  • Cinsault
  • Merlot
  • Mourvèdre
  • Grenache noir
  • Pinot noir
  • Syrah

Avec Tastavin retrouvez le meilleur des vins du vignoble du Languedoc-Roussillon, si vous êtes perdu dans la sélection de votre vin ou si vous souhaitez une recommandation personnelle : notre équipe d’amoureux des vins se fera un plaisir de vous aider.