Publié par Laisser un commentaire

Vin belge, le vignoble de Bellefontaine

Vin belge du vignoble de Bellefontaine - Tastavin caviste et livraison de vin en ligne

Il est toujours surprenant de découvrir que le Belgique peut être un terroir de vin. Du vin belge ? Eh oui, le vignoble de Bellefontaine a relevé le pari !

Vignoble belge dans un petit village Ardonnais sur la commune de Bellefontaine

Ce vignoble belge se situe dans la province de Namur. Plus précisément, les vignes poussent sur la commune de Bièvre où se trouve le petit village de Bellefontaine. Ce village belge était connu pour la qualité de son eau. La source doit son nom à Saint Furcy qui est le saint patron de l’église locale. Il aurait fait surgir une source vers 650 après J.C. lors de son passage en Gaulle. Une croix, puis une église construite sur ordre de Godefroid de Bouillon, honore le lieu où a surgit la source d’eau. Chaque année, le 17 septembre, est organisé un pèlerinage vers la source où les pèlerins reçoivent une plaque en cuivre qui protège les troupeaux.  

Si l’eau est bonne et miraculeuse, quelle bonne idée de faire du vin ! C’est d ailleurs toujours une excellente idée de faire du vin.

Situation du vignoble belge de Bellefontaine

Le vignoble s’étend sur six hectares. Les vignes sont situées à 400 mètres d’altitude. Le climat ardennais peut être glacial en hiver, pour affronter les périodes de gel, la famille Naets a choisi 4 cépages. Les premières récoltes ont été durement impactées par les dégâts du gel et il a fallu choisir des cépages résistants aux grands froids.

  • Phoenix avec une production de 5.500 pieds
  • Solaris avec une production de 5.000 pieds
  • Pinot noir avec une production de 2.600 pieds
  • Cabernet Cortis avec une production de 1.600 pieds

Ce vignoble belge étant récent, les plus vieux pieds de vigne sont âgés de 6 ans. Le domaine n arrête pas de grandit, puisqu’une nouvelle plantation de 1,7 hectares à vu le jour récemment.

Terroir et mode de culture du vignoble ardennais de Bellefontaine

La terre est acide sur un sous-sol de schiste qui permet une intéressante expression des vins. La culture des vignes est effectuée sans herbicide et sans insecticide. Les chais sont construits en énergie positive, c’est à dire qu’ils produisent plus d’énergie qu’ils en consomment. La famille Naets semble avoir un grand respect de l’environnement, ils veillent à ce que l’ensemble du domaine ait très peu d’impact environnemental.

Vin de Wallonie - Mousseux AOP vinifié en méthode champenoise
Vin de Wallonie – Mousseux AOP vinifié en méthode champenoise

Bruno Naets, un passionné qui se lance dans le vin

Le vignoble belge de Bellfontaine a vu le jour en 2015. Il appartient à la famille Naets. C’est Bruno Naets qui a donné l’impact à la viticulture de Bellefontaine. Il travaillait autrefois dans le domaine juridique, mais sa passion du vin l a poussé à se lancer dans la viticulture. Homme de challenge, il était prêt à relever le défi d’un vin belge ! Peu de villageois misaient sur la réussite d’un tel projet. Mais ce sont maintenant les villageois qui aident aux vendanges.

Vins belges du domaine de Bellefontaine

La famille Naets produits 5 sortes de vins belges, 2 vins effervescents, un vin rouge, un vin blanc et un rosé. Les étiquettes des bouteilles sont ornées par le sanglier ardennais qui surplombent les forêts bien connues de la région.

Vin belge brut effervescent du domaine de Bellefontaine
Vin belge brut effervescent du domaine de Bellefontaine
  • Vin effervescent Brut – Vignoble de Bellefontaine

Vinifié en méthode traditionnelle, il est composé de 80% de cépage Phoenix et 20 % de Solaris. Les fermentations alcooliques sont réalisées à 16°C pour lui donner de doux arômes fruités. Le vieillissement sur lie est de 6 mois sur lattes. Ce vin belge effervescent est très peu dosé en sucre, avec un taux de 2,5g/l. On y retrouve des notes exotiques de Litchi et d’agrumes. Ce vin belge est AOP Vin mousseux de Qualité de Wallonie.

  • Vin effervescent Extra-Brut – Vignoble de Bellefontaine

Ce vin respecte les mêmes cépages et méthode vinification que son prédécesseur. La teneur en sucre est moindre ce qui rend ce vin encore plus tonique.

  • Vin rouge belge – Vignoble de Bellefontaine

Ce vin rouge est de qualité IGP Vin de Pays des Jardins de Wallonie. Il est vinifié en méthode traditionnelle avec 100% de Cabernet Dorsa.

  • Vin belge rosé – Vignoble de Bellefontaine

Vin rosé composé de 100% de Pinot noir, il est également conçu en méthode traditionnelle.

  • Vin blanc belge – Vignoble de Bellefontaine

Vinifié et élevé pendant 8 mois en fût de chêne, ce vin blanc belge est composé de 100% de cépage Solaris.

Nous n’avons pas eu encore la chance de gouter ces vins belges venus des Ardennes, mais l’équipe de cavistes de Tastavin espère pouvoir rapidement faire une dégustation et partager avec vous nos impressions.

Livraison de vin en Belgique par votre véritable caviste, Tastavin

Continuez votre lecture sur le blog du vin de votre caviste Tastavin

  • Vin belge, le vignoble de Bellefontaine
    Il est toujours surprenant de découvrir que le Belgique peut être un terroir de vin. Du vin belge ? Eh oui, le vignoble de Bellefontaine a relevé le pari !
  • Dégustation Rosé – Muse de Collioure des vignerons catalans
    En goutant ce vin et en fermant les yeux, j’avais pensé être en terrasse sur un petit bar du port de Collioure, admirant l’église Notre-Dame-des-Anges. En y entrant, il y a une chapelle où siège une statue de Catherine d’Alexandrie. Est-ce-toi Catherine, vêtue de ton maillot de bain vintage que l’on retrouve sur la bouteille, as-tu traversé la mer ? Mais tu n’es pas Catherine, ni une baigneuse.
  • Les vins de Corrèze ont leur AOP
    L’INAO, organisme en charge de l’attribution des AOP, a validé le 3 mai 2017 l’AOP Corrèze. Une partie du vignoble de ce département de la région Nouvelle-Aquitaine possédait déjà une appellation IGP. Le sud-ouest du département de la Corrèze peut maintenant se targuer du prestigieux titre AOP Corrèze.
  • Printemps 2017, le gel fait à nouveau des dégâts dans le vignoble français
    La Bourgogne a été particulièrement touchée avec des températures de -6°C dès le 19 avril 2017. La situation est problématique car le froid touche des bourgeons en éclosion. Ceux-ci sont très fragiles face aux attaques de gel et ils risquent de donner des rendements très bas, voire inexistant.
  • Vendanges 2020, un millésime qui s’annonce exceptionnel pour certaines régions
    La précocité est historique. En cause, l’un des printemps les plus chaud du XXIème siècle, ainsi que de fortes périodes de canicule cet été. L’année 2020 a définitivement été marqué par l’apparition du nouveau coronavirus venu de Chine. En raison des chutes des ventes et des besoins en vin, les viticulteurs ont dû vider leurs cuves et diminuer leur stock.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.